La présentation de soi : un exercice difficile auquel je ne pouvais pas échapper. Il est toujours délicat de parler de soi et si je me livre à cet exercice, c’est pour vous permettre de mieux me connaître. Mes origines, mon parcours, je vous le livre en toute sincérité et simplicité.

Je suis né le 24 février 1965 à Hermalle /s Argenteau. J'ai habité 36 années à Romsée et depuis 2001, je réside à Magnée.
Enfant unique, j'ai vécu toute mon enfance et adolescence dans l'ambiance et l'agitation du commerce de mes parents. Mes parents, originaires de Hesbaye, sont arrivés à Romsée en 1959 et y ont tenu une boucherie pendant près de 40 années. Un bail. Un véritable sacerdoce !
Des années pendant lesquelles j'ai partagé la vie harassante de l'indépendant; ce qui explique peut-être pourquoi une telle aventure ne m'ait jamais vraiment tenté.
Très réservé et solitaire, l'école a constitué pour moi une ouverture vers les autres.
Ce ne fut pas toujours très facile au début, mais après une période d'adaptation, aller à l'école était un véritable plaisir. Mes études primaires, je les ai effectuées à l'école communale de Romsée.
J'y ai rencontré des instituteurs extraordinaires qui m'ont communiqué leur savoir-être et leur savoir-faire. J'y ai également fait mes premiers copains. Un multiculturalisme qui fut un réel enrichissement ! J'ai passé cette période de ma vie entre mes parents, l'école et ... le sport. En effet, après un essai peu concluant à la pratique du football (au grand dam de mon père), je m'orientais vers la pratique du basket au BC Romsée. J'y ai pris un réel goût et participa assidûment aux entraînements et compétitions.
Un premier virage avec la passage aux études secondaires. A Fléron à l'Institut Sainte-Julienne.
De nouvelles rencontres et des moments extraordinaires qui m'ont laissé un souvenir impérissable. L'une de ces rencontres est d'ailleurs toujours d'actualité puisque je suis le parrain de la fille d'une amie rencontrée à cette époque.
Ce fut également la période des premières sorties qui m'ont notamment fait découvrir les fêtes dans les villages du Pays de Herve et les premières… cuites.
Plus littéraire que scientifique, j'y ai choisi une orientation "sciences-économiques".
La rencontre avec un professeur de français assez original m'a permis de découvrir ma capacité d'esprit critique et un attrait naissant pour la politique.
Cela s'est confirmé dès l'entame de mes études universitaires à l'Université de Liège (Ulg).
Des cours tels que "l'Histoire politique de la Belgique" avec le professeur Beaufays ou encore "l'Introduction au droit constitutionnel" avec le truculent professeur Perin y ont largement contribué. Devenu observateur de la vie politique belge au travers des débats télévisés, j'ai réellement été subjugué par les idées et le style de Jean Gol. Malheureusement, nos chemins ne se croiseront jamais.
Cela étant, je poursuivis mes études universitaires tout en m'engageant politiquement au PRL.
A l'issue de mes études, je fis mon service militaire tout en poursuivant une formation de comptable en cours du soir à la Chambre Belge des comptables et experts-comptables.
Je n'ai pas tardé à décrocher mon premier emploi et je suis ainsi entré au Service Public Fédéral Finances en qualité d'Inspecteur. J'y poursuivis ma carrière professionnelle et y ai passé toutes les épreuves de promotion; ce qui m’a permis d’exercer pendant plusieurs années les fonctions de Chef de service. Depuis maintenant plus d’une année, je suis revenu à une fonction d’expertise contentieux en adéquation avec ma formation de juriste.

Sur le plan strictement politique, j'adhère au Prl en 1989 et exerce mes premières responsabilités politiques à la présidence de la section locale PRL de Fléron de 1998 à 2001.
Je deviens conseiller communal pour la première fois aux élections communales en 2000 (3ème score de la liste Prl-Avenir Fléron avec 302 voix de préférence) et suis réélu aux élections communales en 2006 sur la liste "Intérêts Communaux" (5ème score de la liste avec 435 voix de préférence).
Depuis mars 2010, j’assume à nouveau la présidence de la section locale MR de Fléron et depuis juin de la même année, Echevin de la Commune de Fléron.

Aussi depuis 2000, j’essaie de trouver le bon équilibre entre la trépidante vie politique, la vie professionnelle au Service Public Fédéral Finances et ma vie privée que je partage avec ma compagne Carinne.